Niveau 1 féminin :

LA MAITRISE POUR LYON, LES REGRETS POUR LES AUTRES !

 

Ce samedi 28 mai 2016, le niveau féminin du challenge UNADEV/ANTHV était organisé par le club de Nantes, le Don Bosco Torball. Non seulement il faut remercier cette association sportive pour cette organisation, mais en plus il faut la féliciter pour la qualité des prestations fournies.

Certains représentants de l’ANTHV présents sur place ont même évoqué une organisation quasi parfaite. Tout était prévu mais il y a eu plein de petits suppléments pour agrémenter le week-end que ce soit en récompenses, en bénévoles, en manifestations autour du Torball, une belle réussite nantaise. Les infrastructures, hébergement et gymnase, étaient toutes neuves et offraient un confort indéniable. La restauration du midi ou du soir se sont révélées de qualité et appréciée du plus grand nombre. La préparation de cette compétition a sans aucun doute demandé de gros efforts mais le résultat est là, toutes les meilleures conditions avaient été réunies pour que nos féminines pratiquent le Torball au mieux et que notre discipline soit mise en valeur.

Sur l’ensemble de la saison, le Torball féminin a bénéficié de deux organisations d’un bon niveau que ce soit à Nantes ce 28 mai, mais aussi lors du premier tour  à Mulhouse, le 20 février 2016. Merci donc aussi au MTC.

Sur le plan compétitif et suite d’ailleurs à ce premier volet de la saison, un podium s’était dessiné assez nettement. Deux équipes arrivaient au coude à coude : Lyon et Poitiers suivi de près à une longueur par Nice. Mulhouse TC poursuivait ce trio de tête à deux unités, prête à  créer une surprise au second tour. La déception principale venait du champion de France Handisport en titre, Clermont-Ferrand, qui diminué par l’absence d’une joueuse importante, ne parvenait qu’à prendre 6 points sur les 14 possibles. En fin de classement, on retrouvait Tours, le Torball Costarmoricain et Nantes qui formaient un peloton d’équipes au niveau inférieur.

Le second tour confirmait ce que le premier avait dessiné. Le podium de tête demeurait mais pas tout à fait de la même façon. Comme chez les masculins, il débutait par des matchs importants dont un Lyon-Poitiers, encore co-leader. Ces deux équipes demeuraient à égalité de points puisqu’elles ne parvenaient pas à se départager suite à un match nul. La décision se ferait donc à la première formation qui ferait un faux pas. A ce jeu, les Lyonnaises ont été très constantes sur l’ensemble de la journée. Pas une défaite, mais trois nuls arrachés qui leur permettaient de garder tout espoir. De son côté, l’ASSHAV Poitiers en plus de trois nuls également, concédait une défaite face à l’ANICES Nice qui compromettait fortement la première place. Les Niçoises qui réalisaient un beau parcours mais sans pour autant revenir sur le leader du fait de deux défaites enregistrées face aux deux meilleures équipes du jour : Lyon et Clermont. Au final, les Lyonnaises s’offraient logiquement leur premier challenge UNADEV/ANTHV. Poitiers suivait à deux points et pouvait regretter ces deux seules défaites de la saison contre Nice alors qu’il n’avait pas perdu contre Lyon. Les Niçoises montaient sur la troisième marche du podium à égalité de points avec les Poitevines mais avec une différence de buts moins bonne et peuvent espérer un meilleur classement dans l’avenir si la progression se confirme. Leurs regrets viennent certainement d’un sentiment d’être passé pas si loin d’un succès plus fort.

Des regrets aussi pour les Auvergnates qui après un premier tour difficile se retrouvaient en effectif complet pour le second. La différence est flagrante : 5 victoires et 2 nuls, Clermont-Ferrand n’a pas perdu ce 28 mai et remporte cette deuxième partie de challenge. Quand on sait en plus qu’une blessure intervenant deux matchs avant la fin est l’une des causes des deux matchs nuls enregistrés, il est dommage que cette équipe finisse au pied du podium. C’est tout l’intérêt d’un challenge sous forme de championnat sur deux tours qui récompense en général l’équipe d’un bon niveau et la plus régulière sur l’ensemble de la saison.

La régularité n’était pas au rendez-vous des Mulhousiennes. Après un premier tour de bonne facture, le MTC ne parvenait pas surprendre les meilleures au second. Peut-être gênées par un sol qui ne favorisait pas les tirs à effet, les Mulhousiennes devaient se contenter de la cinquième place au général. Outre ce regret d’une surface qui ne convenait pas à leur style de jeu, elles peuvent aussi déplorer le retour en forme de Clermont mais aussi du Torball Costarmoricain.

L’équipe Costarmoricaine, en effet, suite à une blessure de l’un de ses éléments, bénéficiait d’un renfort de dernière minute d’une ancienne internationale titrée reconvertie dans une autre discipline. Ce « coup de main » qu’il faut saluer et remercier pour sa bonne volonté et son efficacité a permis à des joueuses moins expérimentés de vivre de l’intérieur un Torball d’un autre niveau et d’être guidées dans la pratique. Cela devrait donner une motivation supplémentaire pour poursuivre le chemin compétitif. En termes de résultats, le Torball Costarmoricain a pris quelques points de plus qu’au premier tour et a tenu tête aux équipes de haut de classement. Certains regrettent peut-être qu’un tel renfort ne se soit pas réalisé sur les deux tours.

Tours, sixième après la première phase de challenge, se voyait relégué à la septième place au classement général. Là aussi, une blessure de dernière minute n’allait pas favoriser un redressement de l’équipe. Un remplacement de fortune par une joueuse totalement inexpérimentée ajouté à un niveau qui reste cependant limité, le CS AVH Touraine n’obtenait qu’une seule victoire sur ce second tour. On peut dans ce cas regretter que la combattivité ne soit pas  mieux récompensée.

Enfin, ferme la marche, le club organisateur. Il est regrettable que la prestation des joueuses n’ait pas été à la hauteur de la qualité de l’organisation. Cette équipe prendrait certainement plus de plaisir si un niveau 2 féminin était créé. Cela viendra peut-être prochainement.

Après l’open féminin organisé à Lyon le 30 avril dernier qui a vu la victoire de Clermont-Ferrand, l’obtention du premier titre de challenger féminin par le CS AVH Lyon marque la fin de la saison du Torball féminin. Ce second tour d’un bon niveau augure d’une saison future intense en espérant que tous les mouvements pressentis dans les équipes ne perturbent pas trop le niveau technique entrevu ce 28 mai. Il faut noter que les huit équipes présentes au premier comme au deuxième tour ont marqué exactement le même nombre de buts à Mulhouse et à Nantes : 357.

La saison continue pour les masculins et un point global sera fait après le 18 juin pour les niveaux 2 à 5 de notre challenge national. Il nous reste encore des moments intenses à vivre sans oublier notre rendez-vous de clôture, les 25 et 26 juin pour l’open masculin organisé par l’ASAA Strasbourg.

Vincent RIGNAULT